JJ & Will sur la route...


Marrakech a de grands quartiers européens mais est une ville plus typiquement maure. Les européens n’y ont pas de travaux mineurs, sauf dans les restaurants etc. Chauffeurs de taxis européens à Casablanca, Maures à Marrakech. Mendicité si forte qu’il en est intolérable de se promener dans les rues. Pauvreté sans nul doute extrêmement sévère. Les enfants supplient pour du pain, et une fois donné le mange avidement. Dans le quartier du bazar, beaucoup de gens dorment dans les rues, littéralement une famille sous chaque porche. La cécité extrêmement courante, quelques mycoses et un certain nombre de déformations. Un grand nombre de réfugiés campant hors de la ville. On dit que ce sont quelques-uns de ceux fuyant les zones de famine du sud, remontant vers le nord.

On dit qu’ici il est interdit par la loi de faire pousser du tabac dans son jardin.

George Orwell
Journal - 13 septembre 1938